Michel Coster est le directeur de l’accélérateur emlyon business school. Professeur en entrepreneuriat et innovation, membre du conseil d’administration de plusieurs sociétés et lui-même entrepreneur, il a été le fondateur de l’incubateur emlyon business school en 2007 avant de créer l’accélérateur en 2017. En véritable passionné, il accompagne chaque année des dizaines d’entrepreneurs dans la création et le développement de leurs start-up. 

Il nous parle ici du programme Sport Tech, de sa raison d’être, de son fonctionnement et des objectifs pour les start-up Pour participer à la prochaine session, déposez votre candidature jusqu’au 20 décembre !

 

__________

 

Quels sont les principaux objectifs du programme d’accélération Sport Tech ? Que vont pouvoir en retirer les start-up ?

Le programme d’accélération Sport Tech est conçu pour les start-up du sport aux ambitions de forte croissance. Les objectifs clés sont le challenge et le renforcement du business model, le renforcement des fondamentaux business et du financement pour entrer en phase d’accélération, le coaching des fondateurs dans leur rôle de dirigeant d’entreprise de croissance (développement du modèle mental adapté) et la connexion aux bons acteurs de l’écosystème sport tech (financiers, users, clients, experts…).

Nous les aiderons à réaliser leur première masse critique de chiffre d’affaires et à développer les capacités nécessaires à l’élaboration d’une stratégie de croissance, notamment via l’internationalisation. Au-delà de ces éléments, les start-up que l’on accompagnera trouveront aussi chez nous une caution de qualité et un gage de confiance important offert par le label emlyon business school qui, nous le savons par expérience, peut ouvrir de nombreuses portes.

 

Pourquoi lancer un accélérateur Sport Tech à Lyon ?

A ce jour, les start-up qui se lancent ont des possibilités d’accompagnement intéressantes dans les structures généralistes, or on sait que les offres très spécialisées, adaptées aux besoins spécifiques de chaque secteur sont les plus pertinentes et les plus efficaces pour accompagner le démarrage et la croissance. Sur le plan national, des acteurs performants comme le Tremplin avec Paris&Co existent mais ne peuvent pas répondre à tous les besoins.

C’est en ce sens qu’a été initié, avec la Banque Populaire AURA, une première session du dispositif d’accélération Sport Tech en 2019 pour enrichir l’offre du territoire en proposant un accompagnement spécifique et personnalisé. La BP AURA est un acteur de premier plan du monde du sport, très présent en particulier dans le monde des sports d’hiver, de l’outdoor et des sports nautiques.

Ce dispositif d’accélération est ainsi positionné au sein d’un écosystème Sport Tech en pleine évolution, sur un marché où la demande est de plus en plus forte et dans l’une des métropoles européennes les plus attractives. Il a vocation à attirer certaines des meilleures start-up françaises et internationales avec des ambitions de croissances fortes.

 

emlyon business school est largement reconnu pour son expertise en entrepreneuriat, qu’en est-il du sport business ? Quel place tient le sport dans les activités de l’Ecole ?

emlyon porte en effet l’entrepreneuriat au cœur de son ADN. Avec notre incubateur et notre accélérateur, pionniers des écoles de commerce en France, nous cumulons 35 ans d’expertise dans la tech, les nouveaux business model, le marketing de l’innovation, le renforcement des compétences des dirigeants et le financement de la croissance. L’écosystème dans lequel nous évoluons est riche et international avec des campus sur 4 continents, un réseau alumni très fort et une stratégie de globalisation appuyée.

Quant au sport, il a toujours été central dans notre activité pédagogique : on sait que c’est un élément d’équilibrage essentiel de la société et des activités humaines, vecteur de performance dans la vie personnelle et professionnelle de nos étudiants et participants. Nous veillons ainsi à encourager le sport santé, loisir et compétition au sein d’emlyon, tout en proposant notre expertise sport business avec des programmes phares tels que le MSc in Sports Industry Management et des programmes pour les sportifs de haut niveau, pour la préparation et la reconversion professionnelle (Executive MBA, PGE, PGM online…).

Et bien sûr notre centre de recherche international dédié, le Cesi (Centre for the Eurasian Sport Industry), ainsi que Géosport, la nouvelle plateforme digitale et internationale dédiée au au sport et à la géopolitique, lancée cette année, conjointement avec l’IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques).

 

Au-delà des critères de sélection, quelles caractéristiques spécifiques recherchez-vous chez les start-up candidates ?

L’envie de collaborer, de rejoindre un collectif et de nouer de vraies relations, aussi bien humaines qu’économiques, sera déterminante dans la sélection des participants de cette nouvelle promotion. Nous recherchons des entrepreneurs désireux de collaborer et de créer une force collective durable qui servira la croissance de chacun.

C’est ensemble, avec des valeurs partagées entre entrepreneurs, experts et mentors que l’on créera le plus de potentiel de développement ! L’expérience nous a montré que le fonctionnement par promo, par cohorte, améliore la performance d’accélération des start-up. Et cette performance repose évidemment avant tout sur des individus attachés à rejoindre une aventure collective et à partager plus que du business.

_________________